2006 Himalaya


Septembre 2006 fut l'occasion d'une expédition dans l'Himalayen nord Indien, région du Garhwal aux frontières de la Chine, à l'assaut du Kedar dôme 6850m (voir photos dans l'onglet proche du sommet).

 Ici, les villages sans très isolés, au bout de routes en cul-de-sac que l'on parcourt par bus sur des chemins de montagne très peu carrossables et bordés de beaux précipices sans garde-fou. Quelques carcasses de bus et de camions traînent dans le lit de la rivière en contrebas. Les chauffeurs montrent leur virtuosité dans ce genre de conduite, et les rétroviseurs se tutoient à chaque croisement lorsque cela passe du premier coup.

La préparation de notre sommet de 6850m, via les sources du Gange (fleuve sacré des Hindous), s'effectuera en deux temps à partir des sanctuaires de Kedarnath et de Gangotri situés à 3500m.

Il faudra une journée pour les derniers 115 kms qui consuident à Kedarnath.

Le début de l'acclimatation nous mènera de Gaurikund à Kedarnath vers 3500m. Nous montons dans le flot des pélerins, qui à pied, qui à cheval ou, pour beaucoup sur des chaises à porteurs. C'est la principale ressources des montagnards ici, soit comme muletiers, soit par un portage harassant sur les 14 kms, et 1500m de dénivelé, qui nous séparent du sanctuaire de Kedarnath. 
 
A Kedarnath, nous quittons la civilisation pour entammer véritablement notre aventure montagne. Début humide à cause d'un retour de mousson sur les premiers jours. Nous rejoindrons Rudugaira, en remontant plusieurs glaciers jusqu'à l'Auden pass à 5500m, avant de rejoindre Gangotri en bus à nouveau.
 
Gangotri, situé aussi à 3500m, est un autre lieu de pélerinage où les hindouistes viennent faire leurs ablutions dans le Gange.
Les plus téméraires font à pied les 19kms qui conduisent aux sources du Gange vers 4000m, à la sortie d'un immense glacier.
On peut voir des pélerins s'immerger dans l'eau glacée de ce lieu sacré du nom de "gaumukh" (le museau de la vache, sacrée elle aussi).
 
Quelques beaux portraits des habitants, des pélerins et des sadhus pour illustrer ce périple terminé au Taj Mahal.


(...les photos)

 

2009 Maroc 


L’itinéraire du M’Goun, un petit 4000m objectif de ce trek, traverse une région  montagneuse où de jolis villages berbères se succèdent.


Les habitations, faites de pierres et de terre ocrée, sont parfaitement intégrées aux paysages arides.

 

La route des tommes ne serait pas dépaysée ici. En effet, les mulets et les ânes demeurent la principale force motrice, et le meilleur moyen de transport pour l’homme et les charges, notamment le fourrage presque toujours éloigné du village. La vie, essentiellement agricole, ressemble à celle que vivaient les montagnards de nos vallées vers 1950. 

 

 

(...les photos)

(retour au début)